Le Blog de Jahwel

"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Eloge de l'amour ou de l'amitié

Mots d'amour — Par jahwel | 20 oct 2013 | 11:37 | (1 Lectures)

Ouvre ta cage !

Il faut être conscient et humble face à nos propres pensées..., qui sont trompeuses, parfois erronées, quand elles ne sont pas tout simplement fausses... Nous sommes persuadé que parce que nous pensons une chose, elle est vrai... Et tant bien même que l’on accepte que l’on puisse se tromper, on va se dire que c’est ce que nous pensons et donc inconsciemment nous allons l’accepter tel quel, du genre “ – Peut-être que je me trompe, mais c’est ce que je pense”. Oui on est capable de se remettre en question lorsque l’on prend conscience que l’on est dans le faux, mais vu que nous sommes à chaque seconde confronté aux illusions de la vie, des gens, de nos proches, etc..., il est impossible de se remettre en question à chaque instant. Nous prenons donc pour argent comptant la grande majorité de ce que nous pensons. Et sans le vouloir nous sommes bien souvent dans l’erreur... Ce n’est pas grave en soi, mais c’est comme les épices, tant qu’il n’y en a pas trop c’est mangeable et dès que la dose est un peu trop forte cela commence à devenir immangeable...
Il faut rester centré sur soi (tout en étant conscient du tout...), en se demandant simplement si on est bien dans ce que l’on vit... S’écouter et n’agir que par rapport à ce que l’on ressent et non en interaction avec ce que l’autre ressent. Et si l’on fait des erreurs dans nos choix, nous en sommes seuls responsables et nous ne pouvons dès lors rejeter nos erreurs de choix sur les autres et inversement, les autres ne peuvent condamner nos choix. C’est pour ça qu’il faut parler de soi et pas de l’autre, pour rester dans la gestion de ce que l’on est (qui est déjà erroné...) et non de l’autre, sur lequel on n’a aucun contrôle ni prise et où l’on risque encore plus de se tromper. Simplement porter un regard d’amour sur ce qui est à l’extérieur de nous, sans chercher à le comprendre, car de toute façon on a de grandes chances d’être dans l’erreur... Et se poser la question “ – Suis-je bien dans ce que je suis et en phase avec l’instant présent”... C’est comme l’infini..., on ne peut l’analyser et le ressentir en même temps... On peut l’analyser, c’est humain et c’est aussi l’évolution, mais au bon moment et avec parcimonie (comme les épices).
Il y a aussi la possibilité de poser des questions. Sauf que les questions peuvent être nombreuses... Les questions sont donc valables pour des éléments importants qui touchent à notre équilibre, épanouissement et bien-être. Si avec une personne on est trop souvent retranché dans ses questionnements voir dans un mal-être, alors c’est qu’il est temps de passer à autre chose. Si on insiste alors on se fait du mal et on n’en retire rien...
Donc pour rester en paix et en harmonie sans être intrusif chez l’autre, il faut simplement rester centré sur soi. Faire preuve d’empathie, mais tout en étant détaché..., “ – Aimant, amoureux, mais détaché”... C’est valable en amitié comme en amour... Amis ou amoureux, ensembles, mais chacun centré sur lui-même et pas sur l’autre. C’est très subtil, car la majorité des gens sont persuadés qu’ils sont détachés, alors qu’ils ne le sont pas toujours. Ils peuvent mal le doser et en être tributaire...
Concernant l’appartenance et la possession, c’est très subtil, car on ne se rend souvent pas compte à quel point ont est attaché aux gens. D’ailleurs c’est très étonnant (la magie de la langue française..), mais quand on parle d’amitié ou d’amour, on dit “ – Je suis attaché à lui ou à elle”... Oui, on est parfaitement conscient que l’autre ne nous appartient pas et oui on va dire qu’on ne cherche pas à le posséder. Mais dans la réalité, c’est plus subtile que cela. Ce n’est pas simple, parce que tous, même en étant très éveillé, on y est confronté. C’est comme une plante, elle a besoin d’eau pour vivre. Si elle n’en a pas assez elle se fane et si elle en a de trop elle étouffe ou se noie. Trouver le juste équilibre est un art. Cela est lié directement à son niveau de conscience. Ceci dit, l’amour c’est aussi de pouvoir l’affiner avec les gens que l’on aime.
Ensuite, le danger d’être trop prêt d’une personne, c’est la familiarité. Justement ce risque de tomber dans le “ – Je te connais tellement bien”. Il arrive une phase dans l’amour ou l’amitié ou simplement nous devons être vigilant de ne pas se faire absorber par ce sentiment. Au contraire, nous devons être dans le “ – Ce lac est merveilleux et malgré les apparences, il n’est jamais le même de jour en jour”. Donc ce n’est pas parce qu’un jour on voit l’autre dans ses doutes, qu’il faut en conclure qu’il n’est pas bien. Et ce, tant bien même que l’on puisse avoir le sentiment que cela est durable. D’autant plus, que l’on n’a pas tout les éléments pour être dans le vrai de notre perception de l’autre...
Là où l’on risque d’influencer l’autre c’est lorsque l’on marque le caractère de l’autre dans nos certitudes. Si l’autre nous aime et que l’on a une place importante dans sa vie, alors oui on déteint sur l’autre... Un exemple flagrant de cela, c’est le mimétisme... Dans pratiquement toutes les amitiés, l’un a souvent les mêmes marques que son ami. Du genre il rit pareil ou a les mêmes expressions, les mêmes traits d’humour. Parfois cela va même jusqu’à la même façon de s’habiller ou prendre le même accent... C’est d’ailleurs ce que l’on appelle la culture ou la mode... La conscience absolue voudrait qu’aucun humain ne se ressemble (à tout point de vue...).
Alors l’amour et l’amitié, c’est de tout faire pour ne pas ressembler à l’autre ou que l’autre nous ressemble. Un sage a dit un jour “ – Le jour ou d’autres s’habilleront tout en blanc comme moi, alors je m’habillerai en rose”...
Et surtout de se méfier comme de la poudre de cette vision que l’on a sur les autres. Inconsciemment lorsque l’on marque notre certitude de notre vision de l’autre, on lui renvoi une image. Je ne parle pas d’une image visuelle, mais bien d’une image virtuelle et imaginaire, puisque sortie de notre cerveau... Cette image l’autre la perçoit inconsciemment et en est influencé dès lors qu’il ouvre son esprit à l’autre (l’amitié...). C’est comme avoir accès au jardin de l’autre. Cela nous oblige à être responsable et à s’y promener en le regardant tel qu’il est et non pas tel que l’on perçoit ou qu’on aimerait qu’il soit, pour éviter de le transformer, même si cela n’est pas dans nos intentions... Du genre on arrive avec ses outils et l’on coupe par ci et l’on arrache par là... La pureté des sentiments, n’est pas d’imaginer la beauté de l’autre, mais de voir sa vrai nature sans y mettre une once de notre approbation...
On dit que l’on a souvent besoin de repères dans nos relations avec les autres, mais justement, il faut fuir les repères..., car c’est une forme d’attachement... Un repère est comme un ancrage. Pas un ancrage d’affinité..., mais un ancrage d’attachement, d’affection, du genre, j’ai besoin de repère pour t’aimer. C’est touchant, sauf que les repères vont avec les questions. Plus on s’en pose et plus on a besoin de repères. Et plus on a de repères et plus on attache l’autre. Alors que justement, le meilleur moyen de laisser l’autre libre est de rejeter toute forme de repère. Les repères sont un moyen de se sécuriser, mais comme on dit : “ – Plus on cherche la sécurité et plus on vit dans l’insécurité. A l’inverse, plus on cherche l’insécurité et plus on est dans la sécurité”... Les repères sont un besoin de sécurité... Si l’on part du principe que le lac qui semble calme et serein, n’est en fait jamais le même de jour en jour, c’est de le regarder chaque jour avec des yeux nouveaux. Car peut-être qu’un matin, le lac sera vide..., ou pollué, avec des feuilles ou des milliers d’insectes, le niveau plus haut ou plus bas, etc... Si nous cherchons des repères, nous souhaitons que le lac soit fidèle à lui même, c’est à dire calme et serein. Mais il ne l’est pas et ne le sera jamais.
Cela veut dire que le lac bouge... et que nous même ne sommes jamais les mêmes de jour en jour, malgré les apparences. Que l’on n’est pas comme un lac calme et serein en permanence, mais qu’au contraire on bouge tout le temps. Autant dans ce qu’on vit que dans ce que l’on pense. Et c’est bien de ne donner aucun repère, afin qu’il n’y ait jamais d’attachement ou d’appartenance (même microscopique...). Ce qui n’empêche pas que l’amour soit bien présent. Justement présent... (la langue française...) et sans lendemain, car demain on ne sait pas... Et si demain arrive, alors il y aura de l’amour ou peut-être pas, ou peut-être plus...
Alors aujourd’hui, aimons-nous, respectons-nous, soyons franc, honnête, sincère, à l’écoute et patient...
- Jahwel -

"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


La France va bien... ! Ce sont les Politiques qui le disent !

Coup de gueule — Par jahwel | 25 jui 2013 | 16:42 | (53 Lectures)

Messieurs les politiques !

La France va bien... ! Ce sont les Politiques qui le disent ! Montpellier n’est qu’un exemple, car il en est ainsi dans presque toutes les villes de France... !!!
http://www.courrierinternational.com/article/2013/07/04/montpellier-la-face-sombre-d-un-midi-de-carte-postale

Moi je vais vous dire pourquoi la France est l'un des pays les plus pessimistes du Monde. C'est très simple... Il est plus facile d'être pauvre dans un pays pauvre, que d'être pauvre dans un pays riche. La France est l'un des pays les plus civilisés du Monde, mais c'est aussi l'un des pays ou la culture est la plus riche. C'est (c'était...), un pays libre, gay, joyeux, créatif et festif. Notre histoire est riche de fêtes, de rires, d'arts, de beautés de découvertes et d'amour aussi. Nous sommes considérés comme le pays des amoureux...

Mais voilà, tout ça est en train de disparaitre pour laisser la place à la misère, à la violence, à la souffrance et aussi à l'ennui... !

Alors le pessimisme est à la hauteur du contraste... La voilà la vérité... Prenez un Lion et mettez-le en cage et vous verrez l'animal le plus triste et le plus pessimiste du Monde...

Nos Politiques, avec leur cravate qui les étrangle, sont devenus aveugles. Ils vivent entre l'Assemblée Nationale et leur belle maison en ville ou à la campagne. Jamais ils ne passent par les quartiers en difficultés. Ils n'ont aucune conscience de ce que veut dire vivre dans la misère. Ils regardent la vie, comme on regarde un film... Et le soir ils embrassent leurs enfants qu’ils disent aimer, alors même qu’ils se foutent des enfants des autres...

Comment peut-on accepter de faire partie d’un Gouvernement qui est incapable de servir son Peuple ? Comment peut-on voir la décrépitude de la société et des hommes et oser nous dire qu’on fait de la politique pour aider les gens, alors même qu’on n’est que complice d’une gestion médiocre en finalité simple spectateur de la déchéance humaine.

Messieurs les Politiques, démissionnez ! Démissionnez si vous avez un tant soi peu de dignité et de respect pour la race humaine ! Croyez-le la société se portera mieux sans politique, sans gouvernement ! Comment font les animaux dans la nature ? Ils n’ont pas de chefs, ils n’ont pas de lois, ils n’ont pas de prisons, ils ne tuent pas leurs prochains !!! Alors démissionnez, plutôt que de nourrir votre égo qui ne vous conduira qu’à un dégout de vous même... Car tous les hommes politiques finissent leur vie dans les remords... Plus on s’approche de la mort, plus notre conscience nous ouvre les yeux ! N’attendez pas de vomir vous regardant dans votre glace le matin à la veille de votre mort... Montrez-nous que vous êtes des hommes, des vrais, pas des machines entortillées dans une cravate à hurler du matin au soir en croyant que c’est ainsi que vous changerez les choses... 

Ne laissez plus cette misère ronger petit à petit notre si belle planète au point de la transformer en poubelle nauséabonde... ! Vous êtes responsables ! Ne faites pas comme ce chauffeur de TGV, qui pour satisfaire son excitation et son pouvoir..., en a oublié qu’il conduisait + de 200 personnes ! Pour en finalité envoyer son train dans le décors... C’est ce que vous faites vous les Politiques, vous conduisez le Peuple dans le décors ! Vous êtes responsables, réveillez-vous, ouvrez les yeux et démissionnez... ! Vous ne servez à rien ! Pire vous êtes ceux qui conduisent l’homme à sa perte...

- Jahwel -


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Ces drones qui tuent sans autorisation !

Coup de gueule — Par jahwel | 24 mai 2013 | 12:48 | (59 Lectures)

Drones qui tuent

Ces drones qui tuent sans autorisation, partout dans le monde... !!!

Et la France qui veut s'en munir..., comme ça à son tour, elle pourra bombarder partout où elle veut pour faire comme les grands, les Américains, les Anglais et les Israéliens...

QUELLE HONTE ! PENDANT QUE VOUS MANGEZ, QUE VOUS TRAVAILLEZ OU DORMEZ, LES PAYS QUI DISENT RESPECTER LES DROITS DE L'HOMME, TUENT EN TOUTE ILLEGITIMITE, SANS VOUS DEMANDER VOTRE AVIS, ALORS MËME QU'ILS NOUS DISENT QUE L'ON EST DANS DES PAYS DEMOCRATIQUES... !!!! ET MAINTENANT, VOUS POUVEZ ETTEINDRE VOTRE POSTE DE TELEVISION... !!!

- Jahwel -

LE LIEN :
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/05/23/barack-obama-annonce-un-cadre-juridique-pour-la-guerre-des-drones_3416179_3222.html


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Ou es-tu, toi le croyant ???

Coup de gueule — Par jahwel | 18 mai 2013 | 09:06 | (54 Lectures)

Exécution

Attention la vidéo est dure... Mais loin d'être la plus dure. Comme celle ou un adulte donne un sabre à son fils pour qu'il tranche la gorge d'un soldat Syrien ou celui qui éventre un autre soldat et lui sort le coeur et le foie pour le manger... !!!

Il faut le dire..., il faut le savoir..., les médias n'en parlent pas !!! On condamne la Syrie pour l'utilisation éventuelle des armes chimiques..., mais lorsque se sont les rebelles qui les utilisent, là les médias se taisent et les Etats... ne se manifestent pas...

Les Américains, les Anglais, les Israéliens et les Français vendent des armes à travers le monde, armes qui tuent chaque jour... Et depuis quelques jours les Occidentaux condamnent les Russes de vendre des armes à la Syrie ??? On croit rêver !!!

En bref, ils nous disent, laissez-nous frapper qui on veut et surtout ne vous défendez pas ou ne vous faites pas défendre par d'autres... On se croirait à la maternelle..., si ce n'est que des femmes, des enfants et des hommes meurent tous les jours ! Et que pour 1 criminel on plonge tout un pays dans une violence et des souffrances terribles...

Et pendant ce temps là , les Catholiques manifestent contre le mariage pour tous !!! Mais où sont-ils ces gentils croyants..., quand il s'agit de défendre les opprimés et la misère qui nous rongent, bien plus qu'un droit au mariage, qui n'est qu'un contrat de plus pour rendre les hommes ou les femmes dépendants des autres, même si un droit doit être octroyé à tous sans une quelconque discrimination...

Mais franchement, ces mêmes Catholiques, que font-ils pour défendre les exactions qui ont lieux dans le monde en ce moment ? Ou est la fraternité, ou est le respect de tous les Prophètes qui ont répétés à travers l'histoire "TU NE TUERAS POINT" !

Ou es-tu, toi le croyant ? Que fais-tu de ta foi, à part nourrir ton égo en défendant ta religion, même si cela inclus de tuer ou d'opprimer ? Comment peux-tu nous parler de ta foi, toi qui est complice des crimes de l'Humanité ?

VOILA CE QUE DEFENDENT LES OCCIDENTAUX. ALORS LA QUESTION C'EST QUI SONT LES VRAIS CRIMINELS ? NE DEFENDEZ PAS LES REBELES EN SYRIE (EN DEVENANT COMPLICE DES OCCIDENTAUX...), ILS SE MOQUENT DU PEUPLE ET SONT EN PLUS MANIPULES PAR LES OCCIDENTAUX. OCCIDENTAUX QUI SE CHARGERONT DE LES ELIMINER ENSUITE COMME ILS FONT AUJOURD'HUI EN LYBIE EN IRAK, EN AFGANISTAN, AINSI QU'AU MALI ET EN COTE-D'IVOIRE. LE TERRORISME C'EST LES OCCIDENTAUX QUI LE CREE, POUR MAINTENIR LES PEUPLES DANS LA MISERE... !!! D'AILLEURS LA CRISE..., FAIT PARTIE DE CETTE MANIPULATION DES PEUPLES ! CAR LA CRISE N'EXISTE PAS..., ELLE EST CREEE DE TOUTE PIECE, AU MEME TITRE QUE LE TERRORISME.... !!! - Jahwel -

LA VIDEO :
http://www.youtube.com/watch?v=fnhHx2hRQYQ


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


La sensualité et la sexualité sont le ciment de toute relation

Mots d'amour — Par jahwel | 02 mar 2013 | 11:41 | (124 Lectures)

Sensualité

Nous vivons dans une société qui ne favorise en rien les relations entres les êtres humains. La politique et le système économique sont tels que l’amour n’y a qu’une toute petite place. Seuls l’argent et le pouvoir fixent les règles. Tout est donc axé autour de ces valeurs et l’on passe à coté des vrais valeurs, de l’essentiel, comme l’amour et la fraternité qui s’appuient sur d’autres règles.

Les répercutions de notre mode de vie engendrent dès lors tous nos comportements sociaux. Nos liens avec les autres en sont bouleversés et bien que nous pensons pouvoir aimer, ces valeurs archaïques influent sur notre épanouissement et notre bien-être avec les autres. Seules la conscience et la volonté de lutter contre ces paradigmes sociétales peuvent nous ouvrir la porte d’un véritable amour et d’une véritable fraternité avec nos proches ou moins proches...

Par exemple lorsque nous rencontrons une personne avec qui nous souhaitons faire un bout de chemin, il arrive que cette personne vive à plusieurs centaines de kilomètres. Nous sommes dès lors confrontés à deux paramètres incontournables, qui sont l’argent et le temps. La distance n’est aujourd’hui plus un paramètre, puisqu’il est assez facile de parcourir de grandes distances en peu de temps et l’avenir en raccourci les délais...

Notre relation avec l’autre est donc influencée par ces paramètres. A moins d’être riche et de ne pas travailler, la relation va être morcelée de petites rencontres suivi de grands espaces où chacun est contraint de revenir à ses obligations. Si les deux personnes ont un emploi du temps chargé chacun de leur coté, alors la relation devient impossible, puisque le facteur temps n’offre que peu de possibilités. Quant à l’argent, compte tenu de sa place dans notre vie et de la structure de notre société, il va tout simplement absorber le temps si précieux que l’on aurait pu consentir à notre lien avec l’autre... En réalité tout au long de notre vie, le temps est notre bien le plus précieux. De notre volonté de lui accorder notre attention, va dépendre les fondements mêmes de notre vie...

Et c’est là qu’interviennent la sensualité et la sexualité. On dit qu’elles sont le ciment de toute relation. Et pour cause..., essayer de construire un mur sans mettre de ciment ou tout autre liant entres les briques, bien que le mur peut sembler esthétique, sans ciment, un simple coup de pied le fait s’écrouler... Hors dans notre exemple d’une relation à distance, nous constatons que notre temps est limité et que les rencontres avec la personne aimée peuvent être espacés de plusieurs jours voir semaines ou même mois... La relation sera donc plus axée sur les écrits, par lettre, email ou par le téléphone avec ou sans l’image. Skype permet par exemple d’avoir le son et l’image. Et dans ces modes de communication, les sens n’interviennent pas, tout au moins les fondamentaux, comme le touché, le goût, l’odorat qui participent grandement à ce ciment qui renforce la relation...

Aujourd’hui il n’est plus à démontrer que l’amour est chimique et qu’il est déclenché par toute sorte de réactions chimiques à l’intérieur de notre cerveau, comme les endorphines, l’ocytocine, la dopamine ou l’adrénaline, entres autres.... ( http://www.philo5.com/Mes%20lectures/Schwob_DeL'AmourPleinLaTete.htm ). Mais ce qui est plus intéressant c’est de se poser la question du pourquoi ces éléments chimiques entrent en action dans nos comportements relationnels et amoureux... ? La réponse à mon avis est toute simple... Les êtres humains ne souhaiteraient nullement se rencontrer, tellement ils sont différents de part le fait qu’ils sont des Univers à part entière, ce qui rendrait la notion d’accouplement totalement improbable. Hors pour qu’une humanité se développe, il faut que les couples se forment afin de procréer. Je parle bien entendu de procréation, car l’amour, lui fait appel plutôt à la conscience et deux êtres quelque soit leur sexe peuvent s’aimer sans que la procréation soit une finalité... Tout dans la nature, des hommes, des animaux ou des plantes est dirigé par ces éléments chimiques...

Mais en plus de la procréation, ces éléments chimiques créés l’attirance et donnent l’envie d’aller vers les autres... En allant vers les autres c’est l’amour qui nait. Ce n’est pas ces éléments chimiques qui créés l’amour, mais se sont eux qui rendent le contact possible. Sans eux, les hommes et femmes n’iraient pas vers l’autre, tellement ils se suffiraient à eux-mêmes...

Voilà pourquoi la sensualité et la sexualité sont le ciment d’une relation... Ceci dit il faut néanmoins préciser que la vie est riche à ce point, qu’il n’existe aucune généralité... Tout est possible en matière de relation entre deux êtres selon les circonstances et les situations... Cela veut dire, que même avec 1 ou 2 sens on peut établir une relation, qui dans certaines circonstances peut être suffisante à générer du bonheur... Par exemple dans une relation d’amant à amant où la notion de temps n’intervient pas, puisqu’elle est consentement choisie... Mais si l’on veut vivre pleinement une relation constructive, tous les sens doivent être mis en éveil à leur paroxysme. On parle alors d’épanouissement...

Bien sûr, on en arrive à la question : oui mais une fois que ces éléments chimiques ont fait leur effets et s’atténuent, que reste-t-il de la relation... ? Aujourd’hui on estime de 6 mois à 8 mois environ, l’action de ces éléments chimiques sur notre cerveau. De nouveau c’est en ce sens que la sensualité et la sexualité sont le ciment d’une relation. Elles donnent une chance à l’amour... Durant cette période “amoureuse”, elles vont permettre aux êtres qui en sont habités, d’apprendre à se connaître et à construire les fondements même de l’amour. Cela peut être pour concevoir une famille ou simplement pour vivre une portion d’éternité ensemble. Ils en est exactement de même dans l’amitié, à la différence que dans l’amitié, n’intervient que le sensuel (les sens...) et non la sexualité. Mais sans le sensuel, toute relation est vouée à l’échec...

Si nous souhaitons donner toutes les chances à une relation d’exister, nous devons alors tout faire pour vivre pleinement nos sens, en créant les espaces nécessaires, afin de donner une chance à la relation dans le respect de ce que chacun consent à vivre avec l’autre. Et pendant ces 6-8 mois “amoureux”, si l’amour n’a pas fait son apparition..., nous pouvons alors nous retirer. Au moins nous avons essayer. Nous ne pouvons jamais savoir à l’avance ce que nous réserve nos sens... Alors vivons-le, plutôt que de l’intellectualiser...

“Un être sensuel a beaucoup plus de chance d’être en harmonie avec l’infini parce qu’il le ressent sans avoir à méditer ou à réfléchir”, “Etre sensuel, c’est laisser le milieu où l’on se trouve vous donner du plaisir”, “Chaque homme (ou femme), est un jardin qui ne doit pas rester inculte. Une vie sans plaisir est un jardin inculte”, “Le plaisir est l’engrais qui fait s’ouvrir l’esprit” – Citations tirées du Message donné par les Elohim aux hommes de la terre, dans les clés : “L’Education sensuelle”, par Raël www.rael.org -

- Jahwel -


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


La sens-tu cette Eglise Catholique ?

Coup de gueule — Par jahwel | 11 jan 2013 | 12:34 | (141 Lectures)

Le sens-tu ?

OUI, LE SENS-TU ?

Cette Eglise Catholique, qui sous prétexte de liberté de débat, essaie une nouvelle fois d'imposer sa vision de la vie, sur le thème du Mariage pour tous !

Mais vous les jeunes croyants catholiques, dont les intentions peuvent être louables et dont je respecte totalement la croyance sans vous condamner, vous qui n’avez jamais commis de crime... et vous qui avez donné tant à l’Humanité (car il y a eu de saints hommes...), SOUVENEZ-VOUS de l’histoire... !

Souvenez-vous que l’Eglise Catholique porte du sang sur les mains. Qu’à une certaine époque, le débat n’existait pas ! Que l’Eglise Catholique faisait régner par la terreur son idéologie, fut-elle pour cela prête aux pires exactions, comme tuer, torturer, exiler ou emprisonner. Souvenez-vous de l’hérésie, où chaque personne qui n’allait pas dans le sens des idées de l’Eglise Catholique, était sévèrement puni ! Souvenez-vous de Galilée ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_(savant) ) ou de Copernic ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Copernic ) entres-autres..., que l’Eglise Catholique a réduit au silence, alors même que ces scientifiques de renoms étaient dans la vérité... !!! Souvenez-vous de Giordano Bruno qui vécu un calvaire pour avoir osé défier l’Eglise Catholique... et qui est mort sur un buché, une boule de fer dans la bouche pour qu’il ne puisse plus parler... Souvenez-vous des souffrances innommables, du massacre de la Saint Barthélémy, des conquistadors, de toutes les rafles et autres croisades au nom de l’Eglise Catholique ( http://www.youtube.com/watch?v=kWJjRkJsXbk ) !!!

Et aujourd’hui, ils nous parlent de débat ??? Alors que durant des générations, ils ont imposé leurs idées sans aucune possibilité de débat !!! Alors, vous vous dites, que ce temps est révolu... Mais si l’Eglise Catholique s’est calmée, c’est juste parce qu’elle n’a plus autant de pouvoir et de crédibilité aujourd’hui... Sans quoi, croyez-moi, elle pourrait être encore violente... !!! Moi-même j’ai vécu toute mon enfance dans des pensionnats Catholique, avec toutes les obligations, sévices et punitions imaginables... Je sais de quoi je parle... ! Et mes cris à moi, ils ne les ont jamais entendu, ils ne les ont jamais écouté. Le débat n’existait pas, je n’avais juste le droit que d’obéir... Celui qui ne l’a pas vécu, ne sait pas... !!!

Ce n’est pas pour rien, d’ailleurs que l’Eglise Catholique combat le droit au Mariage pour tous... Pas si loin que cela dans l’histoire, l’homosexualité était considéré comme un délit punissable par la justice. Et juste un peu plus loin, l’Eglise catholique faisait subir des sévices terribles contre ceux qui pratiquaient la sodomie ou vivaient en couple de même sexe... !!!

Mais si l’Eglise Catholique a si peur aujourd’hui, c’est uniquement parce que si le Mariage homosexuel est banalisé dans notre société, cela fera s’écrouler les fondements même de cette Eglise Catholique... ! Dans 1 seule génération, ils seront obligés de reconnaître l’homosexualité, le Mariage et les naissances assistées, pour espérer faire de nouveaux adeptes... Ils savent donc que si notre société s’ouvre aux différences, ils n’auront plus aucun pouvoir d’imposer leur idéologie. Il en est de même pour l’évolution de la science, comme le clonage qu’ils condamnent avec ferveur... Normal, cela remet en cause l’existence même de Dieu, puisque nous les hommes, nous pourrions créés la vie à notre tour... !!!

Alors ils mettent le paquet... Et les moyens financiers sont là... + de 180 bus, + de 4 millions de tracts et 1 millions d’affiches..., des millions de lettres envoyées, timbres inclus... Des moyens considérables vont être déployés pour cette manifestation de dimanche anti Mariage gays et lesbiennes... Pour sûr que dans ces conditions, ils vont impressionner...

VOILA OU VA L’ARGENT DES PRATIQUANTS, PLUTOT QUE VERS LES PAUVRES ! ALORS DIMANCHE, NE TE LAISSE PAS AVOIR PAR L’ECLAT DU CHIC DE CETTE EGLISE CATHOLIQUE, QUI NE POURRAIT CONDUIRE L’HUMANITE QUE VERS PLUS DE CHAO ET DE SOUFFRANCES...

Jahwel,
Fière d’avoir Apostasié cette Eglise de criminels... ! Pour les autres Chrétiens, qui sont sincères et font du biens autours d’eux, je vous assure que j’ai un profond respect à leur égard. Mais on ne peut cautionner une Eglise qui a tant fait souffrir. Un peu comme si aujourd’hui le Nazisme continuait d’exister... ! Pour faire du bien, il n’est nul nécessaire d’entrer dans une organisation criminelle...


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Si tu ouvres ton esprit à l'Univers, tu ne seras plus jamais seul.

Mots d'amour — Par jahwel | 09 jan 2013 | 14:46 | (121 Lectures)

Laisse l'Univers te traverser

"L'univers dit : permettez-moi de vous traverser sans restriction et vous verrez la magie comme vous ne l'avez jamais vu" - Klaus Joehle -

Les attentes conduisent systématiquement à la déception... Quand on n’a pas d’attente on n’est jamais déçu, justement parce que pas d’attente...

Rien n’est jamais figé. Rien n’est constant, rien n’est acquis, rien ne nous appartient, mais aussi rien n’est jamais fini... Ce besoin de cataloguer, de mettre un début et une fin à chaque chose, de compartimenter, de classer et d’archiver, voir de supprimer, dans ses relations avec autrui..., c’est la résultante d’une éducation à la fois familiale, sociale et religieuse. C’est parce que les gens ont besoin de modèles, que comme les poussins..., ils vont suivre les premiers repères qu’ils ont. Et pour les hommes, les repères sont les parents, l’école, les religieux et les politiciens... ! Chacune de ces structures dicte un modèle de bonne conduite en pensant qu’elle a raison. Elle passe néanmoins son temps à se confronter aux autres structures..., voir leurs faire des guerres permanentes pour imposer leur modèle... Et pourtant, toute forme de guerre, n’est que l’expression de son impuissance...

La vérité, c’est qu’elles sont toutes dans l'erreur, parce qu’elles-mêmes ont construits leurs paradigmes, sur ces mêmes bases, la famille, l’école, la religion, la politique... ! Parce que toutes conçoivent leurs règles et leur structure sur le passé... et sont donc systématiquement en décalage avec leur temps. Oui, que ce soit sur le plan familial, sociale, religieux ou politique, ces structures construisent notre société sur des valeurs provenant des générations passées... !!!

Rares sont ceux qui sont dans l’instant présent de leur époque et ont un regard vers le futur, tout en ayant une conscience adaptée... Ce sont ceux que l’on appelle les visionnaires ou les prophètes... Ce sont eux qui nous montrent le chemin...

Penser qu’il y a systématiquement un début et une fin aux choses ou aux gens, est une vision de notre société... Mais tout être visionnaire sait qu’il n’y a pas de début, ni de fin, que rien n’est constant, que rien n’est séparé, que rien n’est ni vraiment mal ni vraiment bien, que rien n’est acquis et que rien n’appartient à personne, puisque nous sommes tous liés... Evidemment ce discours est incompréhensible pour la majorité des gens... Et pourtant il n’est qu’un fil si fin, par rapport à l’implication qu’il créé dans la vie de celui qui l’applique au quotidien...

Pourquoi avoir besoin de mettre une fin ? Pourquoi avoir besoin de classifier ? Pourquoi avoir des attentes ? Pourquoi attendre des résultats ? Pourquoi avoir besoin de faire des constats ?

Si vous n’êtes pas bien avec une personne ou une situation, arrêtez-là. Vous n’avez ni le besoin de vous justifier, ni celui de culpabiliser... Vous avez essayé. Vous avez donné ce que vous aviez à donner. Rien ne vous oblige non plus à mettre une fin. Laissez l’harmonie vous guider... et ne faites que ce que vous avez envie de faire. Lorsque l’on donne de l’attention à une personne, c’est parce que cela contribue à son propre éveil, à son propre bien-être ou à celui de l’autre dans un temps défini... C’est à chacun de choisir les causes ou personnes pour lesquelles il veut se battre ou donner cette attention. A chacun de voir si ses liens et actions lui apportent quelque chose...

Puisque rien n’est figé, que rien n’est constant et que rien n’est acquis..., à nous de voir à chaque instant X, si cela nous enrichie, nous éveille et nous procure du bien-être... Et si cela ne nous convient pas, sans forcément renoncer, nous pouvons simplement faire une pause courte ou prolongée. Une pause qui peut s’éterniser..., mais l’amour lui est toujours là, si l’on n’a pas d’attente... Ce n’est pas parce qu’on ne communique plus avec une personne ou que l’on se sépare d’elle, qu’on ne l’aime plus... Ce n’est pas parce qu’on ne la contacte pas, qu’on ne l’a contactera plus jamais... Rien n’est constant... Rien n’est acquis...

C’est là ou cette notion de fin n’a pas lieu d’être... Il n’y a jamais de fin, puisque nous sommes liés universellement....

Il faut vivre dans l’instant présent ce qui se vit dans l’instant présent et ne rien attendre du lendemain... Ce n’est pas parce qu’une personne continue son chemin sans nous ou que nous continuons notre propre chemin, qu’il faut en faire des conclusions...

Les gens de peu de foi comme on dit... Moi je dirai que la foi, c’est le lien qui nous unis même quand on ne se voit pas... D’ailleurs la foi en Dieu en est le meilleur exemple... ON PEUT AIMER, MEME QUAND IL SEMBLE NE PAS Y AVOIR DE CONTACT. Là encore, nos paradigmes du passé nous empêchent de voir, de ressentir et même simplement de concevoir, que l’amour n’a ni de frontière, ni de distance, ni même de matière (tout au moins palpable...). Tout n’est qu’énergie et chacun en réalité nage dans des courants d’énergie... Nous ne sommes donc nullement ancrés dans la terre comme les plantes (bien qu’elles aussi sentent l’énergie universelle...). Nous sommes par nature, libres de nos mouvements, de nos pensées de nos amours... Mais quels que soient nos choix, un être éveillé ressent l’amour qui se trouve à la fois en lui, autour de lui et loin de lui... Même très loin de lui, puisqu’il sent aussi l’amour qui vient de l’autre bout de la terre et celui qui vient de l’univers...

Celui qui plante ses amours dans son environnement proche, les attache et les dirige... en devient l’esclave... Dès lors son ressenti de l’amour est limité à sa propre construction de l’amour... Celui qui est libre, lui ne créé aucune attache et peut ressentir l’amour universel, l’amour en lui, autour de lui et loin de lui. Quand on dit “Aime ton prochain”, c’est une invention de ceux qui veulent que les hommes se limitent pour être mieux contrôlés (ce que font les religieux en général...). La vérité, c’est “Aime ton lointain”... Car en aimant son lointain, on se détache de toutes les racines familiales, sociales, religieuses et politiques. En aimant son lointain on fait éclater nos chaines... On ouvre son amour vers toutes les différences, on renonce au jugement, au parti-pris... On se libère, on s’ouvre et surtout on découvre que l’on est beaucoup plus grand que ce que l’on croyait être... Lorsque l’on s’ouvre et que l’on se libère, pour la première fois de sa vie on sent vraiment les autres, pour la première fois on les entend, on les comprend... Pour finir par se rendre compte qu’on est eux et qu’ils sont nous... L’amour est donc Universel, car il est partout. Plus on ouvre son regard sur le lointain, sur l’univers et plus la porte qui s’ouvre, laisse entrer de l’amour. Plus tu t’ouvres et plus l’Univers te traverse... C’est pourquoi il faut tout ouvrir... Et pour tout ouvrir, il faut aimer et faire confiance... Faire confiance à l’Univers bien sûr... La confiance envers les autres devient ensuite une évidence dans notre propre flux de vie...

La question est donc, est-ce que l’on sent l’amour dans ce que l’on vit ? Et est-ce que l’on se sent bien dans cet amour ? N’ayons pas d’attente. Donnons quand nous avons envie de donner et recevons quand on a envie de nous donner. N’exigeons rien. Prenons juste ce que la vie nous donne et quoi qu’il en soit vivons dans l’amour, car notre être est ouvert à l’amour. Chacun entre et sort à sa guise dans notre vie, dès lors qu’il passe pour déposer de l’amour. Et ceux qui ne s’y sentent pas bien, comme par magie passe à coté de nous. C’est ça la magie... L’Univers est bien plus grand que nous. On ne doit pas chercher à le comprendre, ni à le diriger, juste le laisser nous pénétrer et nous guider. Car l’amour Universel et donc Inconditionnel est dans la vérité... Il suffit juste de vivre à travers lui au quotidien, pour se rendre compte qu’avant lui, on ne connaissait pas l’amour...

Ce n’est donc pas parce que nous ne sommes pas toujours présents comme les autres aimeraient que nous le soyons, que nous ne pensons pas à eux, que nous ne les aimons pas ou que nous le les aimons plus. N’attendons rien, donnons et soyons heureux d’être dans l’amour. Et ceux qui se connectent..., se rencontrent comme par magie...

C’est dans notre connection avec l’Univers que nous pouvons trouver notre sérénité.

- Jahwel -


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


La Compétitivité, le mal du siècle !!!

Coup de gueule — Par jahwel | 14 nov 2012 | 11:08 | (170 Lectures)

La Compétitivité, le mal du siècle !!!

Civilisation is making humanity less intelligent, study claims
Une étude affirme, que la Civilisation construit une Humanité moins intelligente

Plus nous compliquons la vie au sein de notre Humanité et plus nous engendrons des idiots... Mais le pire, c'est que l'idiotie se communique en héritage de génération en génération. C'est ce qui explique qu'il y ait tant de cons aujourd'hui...

Le seul moyen de retrouver de l'intelligence, du bon sens et un espoir pour notre Humanité, c'est de casser ce cycle de la course infernale à la "COMPETITIVITE"... La compétitivité tant choyer dans notre pays d'idiots (la France)..., conduira au chao..., alors même qu’étrangement l'Anarchie, conduira à un ordre plus en phase avec la vie même... La compétitivité, c’est l’esclavagisme assuré... Travailler toujours plus et toujours plus vite..., pour suivre le courant incontrôlable de la concurrence... Alors même que ce qu’à besoin notre Humanité, c’est de solidarité, de douceur de vivre, de sérénité, de bien-être... ! Avancer ensemble, partager nos connaissances, nos dons et notre bonne volonté...

Penser qu'il faille un million de lois pour créer de l'ordre, est bien pire que la peur de l’Anarchie. Alors même qu'il faut aller vers le plus simple, le plus libre et en finalité le plus humain..., eux ils en veulent toujours plus ! Ils amassent pour mourir dans leur richesse monstrueuse. La même qui engendre la misère et la pauvreté ! La même qui détruit et tue, les hommes de bonne volonté, qui travaillent sans relache... ! Là où il y a 1 riche, il y a 100 pauvres... !

Dans leur sérieux à vouloir cloisonner la vie des humains, en réalité les dirigeants deviennent fous et conduisent cette Humanité au chao. A l'inverse, c'est en laissant les Anarchistes, les fous, les artistes, les scientifiques, les expérimentateurs des drogues, les explorateurs de l’inconnu, les libres penseurs, les gens simples, que notre Humanité aura une chance de s’en sortir. L’Anarchie, n’est pas le chao, elle est la confiance absolue, la liberté absolue et la porte ouverte au véritable fonctionnement humain... Un humain encadré..., n’est plus un humain... !!! Dans notre corps, nos cellules qui sont vivantes font vivre notre corps dans une Anarchie naturellement organisée, sans Politique, ni Police, ni Crs, ni Militaire... ! Chacune est à sa place naturellement et accomplie sa tache dans l’harmonie, sans lois ni règles, simplement en étant elle-même... !

Soyons libre et fou, pour ne pas devenir con ou idiot, voir les deux à la fois. Regardez bien nos dirigeants... Ils se prennent au sérieux et croient fermement à leur idéologie politique... Et les Anarchistes de coeur, eux ce qu’ils voient, c’est le résultat de leur sérieux... !!! Le résultat chaotique de notre société. Les injustices, la violence, la délinquance, le terrorisme, la misère, la crise, l’effondrement économique, la politique policière, l’esclavagisme, les guerres... !!! C’est marrant, parce que c’est justement ce qu’ils condamnent dans la soi-disant Anarchie, alors même qu’aujourd’hui, on l’a devant les yeux... C’est REEL !!! C’EST BIEN LEUR POLITIQUE QUI CREE LE DESORDRE ET LE CHAO... !!!

Alors à quand, l’ouverture des yeux ? Que faut-il pour que les hommes se rendent compte, que la politique d’Anarchie qu’ils condamnent, ils la vivent exactement au niveau qu’ils condamnent..., avec leur politique actuelle... Quand vont-ils se rendre compte que leur politique sérieuse et débordante de lois, amène la Société à sa propre destruction ??? Quand vont-ils abandonner les rennes de leur orgueil, de leur égo et de leur soif de pouvoir, pour enfin laisser les gens simples, le peuple, proposer une autre alternative. Sont-ils assez humain pour lâcher leur emprise sur les autres..., lâcher prise et donner une chance à une autre voie possible, ou vont-ils coute que coute s’accrocher à leur pouvoir, quitte à entrainer toute l’Humanité au bord de la fin du monde... ???

Et le Peuple, toi et moi et lui..., allons-nous les laisser faire ? Vas-tu accepter de te faire trainer vers ta destruction, vers ce bord de la falaise de leurs conneries... Es-tu prêt à mourir et à voir mourir ceux que tu aimes ? Vas-tu continuer à fermer les yeux ? Et finalement te réveiller dans ta chute, une fois qu’il sera trop tard ?

C’est toi maintenant qui va choisir ton avenir... Réfléchi et fait le bon choix... Ce que tu sais déjà, c’est que le model proposé aujourd’hui n’est pas le bon. Tant d’injustices, tant de misères, tant de pauvreté, tant d’esclavagisme, tant de violence..., NE PEUVENT QUE DEMONTRER QUE C’EST LEUR POLITIQUE QUI EST MISERABLE... MAIS SI TU LES LAISSES FAIRE, TU SERAS AUSSI COUPABLE QU’EUX !

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » - Albert EINSTEIN -

Aujourd’hui, le 14 novembre 2012, c’est le début d’un changement de société. C’est maintenant qu’il te faut décider...

- Jahwel -


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Il ne faut pas avoir peur de la science !

Conscience — Par jahwel | 26 oct 2012 | 10:52 | (421 Lectures)

Un monde sans humain

http://www.abracada.com/conscience/Videos-Conscience/Un-monde-sans-humains.php

Il faut savoir que les nouvelles technologies arrivent avec l'expérience de notre Humanité... D'ailleurs un peu comme dans les jeux vidéos, les étapes pour évoluer dans le jeu, passent par des étapes fondamentales. L'homme devient forcément mure avec son temps..., bien qu'il a toujours le choix de s'adapter positivement ou négativement à cette même science...

Science sans conscience, n'est que ruine de l'esprit... Pire, car aujourd'hui science sans conscience, cela veut dire destruction de l'Humanité... La vie est bien faîtes, elle ne donnera pas une science élaborée à des hommes en manque de sagesse. Cette science exige la sagesse qui va avec..., sans quoi comme le nucléaire, elle se retournera contre l'homme, jusqu’à sa disparition... La sagesse va de paire avec la science...

Si l'homme est sage, alors la science est merveilleuse... Ainsi par exemple, quand on parle des puces intégrées dans le corps humain, les plus sages exigeront des garde-fous... Il y aura toujours le moyen d'appuyer sur un bouton pour dire stop... Personne n'acceptera de porter une puce qui pourrait être détournée par des indélicats... En contre partie, il y a toujours le moyen de se protéger... C'est le cas sur les ordinateurs ou les smartphones..., même si depuis la nuit des temps le risque fait partie de la vie...

Bref, ce n'est pas de la science qu'il faut avoir peur, mais bien des hommes... Et là, c'est à chacun de nous, de se connecter à ce mouvement Mondial naissant... A cette conscience Universelle qui est en train de naître. Cette mouvance qui va reprendre les rennes de son Humanité pour une vie tournée, vers plus d'humanisme, de justice, de liberté et de fraternité... C'est cela le véritable enjeu pour notre avenir...

Etre contre la science alors même que 3 personnes sur 4 d’entres-nous ne seraient pas vivant aujourd’hui, sans la science, sans la médecine, sans la chirurgie, c’est être contre soi-même, puisque notre existence même, provient de cette science... La chirurgie à sa naissance a été condamner aussi fortement que les technologies d’aujourd’hui. C’est ainsi dans l’histoire..., tout ce qui est inconnu fait peur... Et puis on s’y habitue sans s’en rendre compte...

L’ignorance aussi crée la peur du nouveau, de l’innovation et de la découverte... Moi par exemple j’étais présent au tout début de l’Internet et même avec une très grande ouverture d’esprit à l’époque sur les sciences, je n’aurai jamais imaginé, ce qu’allait devenir l’Internet et sa dimension Mondiale et connective entres les humains... A l’époque bon nombre de gens et même de scientifiques ne promettaient pas un avenir aussi flamboyant de l’Internet... !!!

C’est donc aussi souvent notre ignorance qui induit notre peur de l’inconnu. Les mêmes personnes qui critiquent cette science ont l’Internet, un smartphone, un traitement médical, un pacemaker, l’électricité, un frigidaire, une machine à laver, une télévision ou l’Internet... Ils se sont habitués à ces technologies, au point de ne même plus se rendre compte qu’ils les utilisent dans leur quotidien... Et qui..., a réellement envie de revenir en arrière, genre moyen-âge ??? Rien que l’évocation de cette période, nous renvoie des images de primitivité, de barbarie, de maladies franchement pas nettes et d’une hygiène déplorable !!!

La science a contribué à une Humanité plus harmonieuse... et ce qui nous attend pour demain, c’est le Paradis..., à condition que l’on apprenne à vivre ensemble..., unis pour le meilleur et pas pour le pire...

- Jahwel -

"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Les OGM, c'est l'avenir...

Conscience — Par jahwel | 22 sep 2012 | 10:30 | (324 Lectures)

Ogm

Pas de science sans conscience, c'est le grand défit du 21ème siècle... Et la conscience c'est aussi de ne pas condamner ce que l'on ne connait pas... Et comme disait Gandhi : "Ce n'est pas parce que nul ne croit en la vérité..., qu'elle devient une erreur"...

En ce moment une pétition tourne pour nous dire que les OGM tuent les abeilles... Mais ce qui tuent vraiment les abeilles, ce sont bien les pesticides et les sulfates. Dans la région de la Bourgogne, je l'ai constaté de mes propres yeux... Sur plusieurs kms, on n'entend pas un oiseau chanter... ! Tout ça, parce qu'il n'y a plus d'insectes... Et pas d'OGM, mais des sulfates et des pesticides...

Alors, je veux bien que l'on condamne les OGM..., mais pourquoi on ne se lève pas contre les pesticides, herbicides, fongicides, sulfates, etc...

Et bien parce que comme toujours, on fait la chasse aux sorcières... ! Tout ce qui est nouveau ou que l'on ne comprend pas, on le rejette... Et pire certains sont prêt à mourir pour le défendre !!!

Aujourd'hui aucune preuve absolu que les OGM soient dangereux pour la planète, si ce n'est des études faites par des organismes qui ne cherchent qu'à prouver que les OGM sont dangereux... Aucune neutralité ! Et quand les études sont positives, ont ne les publient pas !!! Pourtant il y a des études positives qui démontrent les bienfaits des OGM...

=> Le protocole d'étude de M. Séralini présente des lacunes rédhibitoires

=> Les atouts des OGM

=> Le Maïs OGM, sauve quelques agriculteurs de la catastrophe

Par contre les preuves vous les avez sur les pesticides et autres..., alors pourquoi les gens ne descendent pas dans les champs pour couper le Maïs aux Pesticides ?????

Posez-vous cette question....

Maintenant, personnellement, je condamne fermement la politique qui consiste, premièrement à créer des semis uniques..., deuxièmement à interdire les semis naturelles en déposant des brevets qui empêchent l’utilisation des semis naturelles et troisièmement la course mercantile derrière les projets OGM... ! C’est totalement scandaleux, comme celui d’empêcher les pays pauvres de bénéficier des traitements contre le Sida... !

Une nouvelle fois, il s’agit de l’impérialisme Américain et des entreprises comme Monsanto !

Mais les OGM, c’est bien plus vaste que cela... et notre humanité n’aura pas d’autres choix que de passer par là... ! Refuser la science, c’est détruire la planète. Encore une fois et c’est mon discours premier, cela doit se faire avec sagesse et conscience, ce qui n’est pas le cas en ce moment... Mais rejeter la science conduira notre Humanité au bord du chao ! Certains savent ce qui va advenir bientôt... et si vous n’avez jamais connu la faim..., préparez-vous..., car c’est ce qui nous attend dans les 10 années à venir... Nous pourrons en reparler...

La perversité de la lutte contre les OGM, c’est que pendant qu’en Europe on condamne les OGM, les Américains continuent leurs recherches... Et lorsque le niveau de famine sera insupportable dans le monde, il n’y aura que les Américains pour nous imposer leurs règles... Vous riez ? Je vous donne RDV là aussi...

Le seul moyen d’éviter cela, est de permettre d’autres pays à faire leurs propres recherches et de ne pas les freiner, de sorte que les Américains ne puissent pas avoir la main mise sur cette technologie..., comme les Chinois sur les “terres rares” (servant aux composants informatiques...), qui en ont la quasi exclusivité dans le monde, mais malgré tout, moins avides que les Américains... !

Pour certains les OGM, ça craint... !

Cela craint, jusqu'au jour où l'Humanité apprendra, qu'en fait elle est elle-même une expérience génétique..., créée par d'autres hommes plus avancés scientifiquement et aillant une maitrise parfaite de l'ADN et de l'ingénierie génétique...

Ceux que l'on appelle DIEU... Et à notre tour, nous deviendrons des DIEUX pour d'autres...

Les hommes et les femmes font des enfants depuis la nuit des temps... Mais pourquoi font-ils des enfants ???? Pour perpétuer la vie... !!!

Et puis un jour, grâce à la science, on découvre que dans l'espace il y a une infinité de planètes vivables... En parallèle, nos découvertes scientifiques atteignent un niveau nous permettant d'aller créer la vie ailleurs, après être passé avant par le terraforming.... Toujours pour perpétuer la vie...

L'homme n'est en réalité qu'un parasite dans l'univers..., mais comme tout parasite, sa raison d'être..., est de vivre...

Nous sommes nous-même une création génétique... Tout ce qui est composé de cellules est malléable et constructif...

L'ADN, c'est un peu comme l'informatique. Tout ce que l'on voit sur nos écrans n’est en fait composé que de 1 et de 0... Cela constitue les images, les vidéos, les textes...

Les molécules font exactement la même chose avec la matière. Selon comment elles sont organisées, elles fabriquent de la matière...

Les cellules, c’est aussi la même chose. Selon leurs structures, elles forment l’architecture de notre corps, la matière vivante et ses fonctionnalités...

Aujourd’hui on utilise des ordinateurs pour gérer les 1 et les 0, afin de créer un monde informatique...

Demain nous aurons des machines encore plus sophistiquées que les ordinateurs, qui permettront de gérer les molécules, comme les 1 et les 0 en informatique... On pourra alors créer n’importe quelle matière..., un peu comme dans Star Trek Next Generation... ou la nourriture est distribuée grâce à des machines assembleuses de molécules...

Et puis on comprendra qu’il en est de même avec les cellules... Des machines permettrons de maitriser l’ADN, comme les 1 et les 0 en informatique... et alors nous deviendrons des Dieux, car nous pourrons créer toutes les formes de vie et même des nouvelles... Les OGM seront alors très largement dépassés..., car nous n’agirons plus sur les brins d’ADN, mais nous les créerons, comme on créé des logiciels aujourd’hui pour traiter les 1 et les 0 de l’informatique...

Certes, il faudra que notre conscience et notre sagesse soit équivalente à notre niveau technologique. C’est tout l’enjeu de cette transition entre l’ancien monde (celui que l’on vit...) et l’âge d’or (celui de la sagesse et de la science...).

La science est ce qui sauvera l’Humanité... La refuser, c’est comme d’avoir une voiture et de refuser de mettre de l’essence dedans. La voiture ne sert alors plus à rien...

La majorité des personnes n’ont pas idée de ce que la science va apporter... Cela les dépasse ! Pourtant, c’est un passage obligé pour entrer dans l’âge d’or. Et de plus en plus de personnes à travers le monde en sont conscientes... Toutes les philosophies, comme Zeitgest, Thrive, Venus Project et bien d’autres..., vont dans ce sens...

Beaucoup empêcheront la science de progresser... Surtout ceux qui n’y connaissent rien en finalité... !

99% des humains à ce jour, n'imagine pas une seule seconde, ce que l'avenir va ouvrir comme portes... Un peu comme les hommes de la préhistoire ne pouvaient concevoir une automobile ou un ordinateur...

Pensez-vous que par rapport à l'avenir, l'homme d'aujourd'hui est plus intelligent que l'homme des cavernes... ? A peine plus intelligent, tant le futur va bouleverser même les plus intelligents et les plus imaginatifs de notre planète...

Si déjà on arrive à comprendre que l'on est un homme des cavernes par rapport à ne serait-ce que 1000 ans dans le futur..., ce sera déjà une belle preuve d'humilité... Une humilité suffisante pour ouvrir son esprit à la science... Pas d'avenir sans la science... ceux qui sont contre la science, sont contre la vie... Même si comme toujours, science sans conscience..., n'est que ruine de l'esprit...

Ne condamnons pas alors, ce que nous ne pouvons concevoir... Savez-vous que et la médecine et la chirurgie ont été condamné encore plus fort que les OGM à leurs époques respectives... ? Qu'aujourd'hui 3 personnes sur 4..., vivent grâce à la médecine et la chirurgie... Beaucoup de ceux qui critiquent les OGM, ne seraient même pas vivant aujourd'hui... Et à l'époque, ce sont les mêmes, qui auraient été contre la médecine et la chirurgie... Et pourtant, s'ils vivent, c'est grâce à elles... Réfléchissez-y, quelques secondes, si vous le voulez bien..., avant de parler trop vite...

Tout ce que l'homme ne connait pas, il le condamne d'avance... Pourtant les OGM, seront demain aussi présent que la médecine et la chirurgie...

Maintenant, voyons notre planète actuelle... Les parcelles de cultures pour nourrir la planète, subissent de plein fouet les aléas du temps, fortes pluies ou à l'inverse fortes sècheresses... Bientôt il s'agira de nourrir 9 milliards d'êtres humains...

Seuls les OGM, peuvent solutionner ce problème... Effectivement aujourd'hui, il existe la possibilité de rendre les cultures plus résistantes aux intempéries...

Il ne s'agit plus de condamner les OGM, mais bien de comprendre qu'il faut s'attendre à une famine Mondiale, si l'on ne met pas la science à notre service...

On peut crier..., couper les plans d’OGM..., manifester..., les OGM seront demain aussi importants que la médecine ou la chirurgie, d’autres sciences qui ont été largement condamnées à leurs époques respectives... ! Il est donc bien plus dangereux de fermer la porte, plutôt que de l’ouvrir, avec néanmoins un regard pointu sur les recherches, sans néanmoins les interdire, ce qui serait le pire choix...


Jahwel


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Cannabis : poison ou anti-suicide ?

Conscience — Par jahwel | 29 aoà 2012 | 12:37 | (431 Lectures)

 Légaliser le Cannabis

Dernièrement une étude très sérieuse effectuée en Nouvelle-Zélande a démontré les effets néfastes du Cannabis. Aucun doute possible, oui, le Cannabis et toutes les autres drogues, comme l’alcool et les médicaments provoquent des troubles et impliquent des conséquences qui peuvent être irréversibles.

Ce n’est pas la première étude qui le démontre et bien sûr les Etats de nos sociétés s’empressent de se jeter sur ces résultats afin de justifier l’interdiction de ces drogues au sein de la population.

Mais aujourd’hui quelle étude démontre les effets catastrophiques des lois de nos sociétés castratrices et sclérosées ? Des sociétés dites civilisées qui exploitent la nature humaine et la soumet à l’état d’esclave !

Depuis notre plus tendre enfance, dès 5 ans, les humains sont parqués dans des maternelles, puis dans des écoles où on leur apprend certes des connaissances, mais aussi à être obéissant à la société. Et puis ensuite on les met sur le marché du travail durant toute leur vie jusqu’à une retraite où là encore ils ont des lois à respecter, où là encore ils doivent continuer à contribuer à la société en payant toujours plus d’impôts... Finalement jusqu’à l’heure de leur mort, ils doivent payer ! Et même leur enterrement..., et aux suivants... !!!

Aucune place à la liberté... Le peuple doit juste se conformer aux lois de la société et tous ceux qui ne sont pas en accord avec ses lois, sont condamnés à la marge, à l’errance, à la faim, à la rue ou aux drogues...

Ces mêmes sociétés sont très fortes pour nous expliquer que les drogues sont un fléau, mais qu’en est-il du schéma de vie qu’ils proposent au peuple ? Connaissez-vous des études officielles, qui démontrent que nos sociétés avilissent les humains, les exploitent, les manipulent et en finalité les rendent malheureux ? Parmi ces centres d’études hautement scientifiques, combien osent remettre en question les paradigmes de nos sociétés qui conduisent chaque année, des dizaines de milliers d’humains à se suicider, malheureux de vivre dans leurs lois... ? Ces politiques qui aiment débattre autour des drogues en nous démontrant de bonne foi à quel point c’est dangereux pour la santé, pourquoi ne parlent-ils pas des dégâts engendrés par un mal de vivre face à une société qui considère l’être humain comme un simple objet économique, pour ne pas dire une simple merde... ?

Alors oui, les jeunes et moins jeunes se droguent, consomment de l’alcool ou des médicaments ! D’ailleurs, ne s’est-on jamais demandé pourquoi certaines drogues dans nos sociétés sont autorisées et d’autres non ? Il semble que l’alcool, le tabac et les médicaments par exemple soient autorisés et pas le Cannabis ou d’autres drogues. Pourtant les études démontrent aussi que l’alcool, les médicament ou le tabac, sont autrement plus dangereux que le Cannabis et plus addictifs encore ? Comme par hasard les drogues qui éveillent la réflexion, le rêve ou l’évasion sont interdites !

Maintenant, faisons un autre constat. Pourquoi les gens se droguent ? Que cherchent-ils ? Justement le fait d’échapper à leur quotidien et aux contraintes écrasantes de soumission des lois de nos sociétés... ! Les drogues sont un échappatoire à la réalité vraiment pas belle que nous proposent ces Etats qui apparemment ne voudraient que notre bien... ! Ils nous disent qu’il faut travailler pour participer à la société ! Que les enjeux économiques sont tels, qu’il faudrait y consacrer toute notre vie ! Qu’il faut bien que certains s’enrichissent ! Que d’avoir une maison, une voiture et un portefeuille bien rempli serait fondamental ! Que ceux qui ne sont pas d’accord avec cette vision, doivent néanmoins contribuer à la richesse des autres ! Richesse d’ailleurs dont la très grande majorité ne profitera jamais !!!

C’est comme l’histoire des Rois et des Reines... Pendant que le peuple souffrait et était en guerre permanente, les nantis eux faisaient la fête, en étant la plupart du temps totalement indifférents à la souffrance de leurs peuples ! La religion était présente, mais eux ils baisaient comme des lapins, pendant que le peuple respectait les lois de la religion et des Etats, ce qui les amenaient à vivre une vie misérable et triste. La loi, soutenue par l’armée et la force imposait la soumission, pendant qu’à la cour, on se goinfrait, dans un faste outrageant et que l’on baisait tout ce qui bougeait ! Et aujourd’hui encore, on va visiter ces endroits émerveillés de tant de beauté... ! Mais le peuple lui... ? Qui s’en soucis aujourd’hui ? Si on nous montrait ce qui se passait réellement dans ces endroits..., personne n’aurait plus jamais envie d’y remettre les pieds. Le faste, n’était qu’une illusion pour cacher les atrocités qui y étaient légion... !

Est-ce que ce temps de luxe et de débauches a disparu aujourd’hui ? Bien sûr que non !!! Le peuple continu à trimer toute sa vie, pour que certains, riches, artistes, sportifs, se roulent dans un luxe tout aussi outrageant qu’à l’époque Royale... Et puissent éclabousser de leur égocentrisme, devant des regards aussi idiots et envieurs des peuples soumis... !

Et comme à l’époque, devant si peu d’éveil et de conscience, aujourd’hui le peuple se plie à ces lois qui prennent dans la bouche du pauvre pour nourrir le riche... ! Là ou il y a 1 riche, il y a toujours 1 000 pauvres ! Et ces pauvres semblent trouver cela normal ! Ils achètent des billets de concert ou d’événements sportifs, pour aller voir des riches s’amuser en chantant ou en tapant dans un ballon !

Et pendant ce temps là, l’état nous explique que les drogues, c’est pas bien !

Personnellement, j’ai commencé à consommer toute sorte de drogue dès l’âge de 14 ans. Et j’en ai consommé au point que dans l’analyse de la Nouvelle-Zélande, je ferai parti des champions parmi les plus empoisonnés... ! Sauf qu’aujourd’hui à près de 50 ans, je suis toujours vivant et même si je sais que ces drogues ont fait des dégâts, même si je n’en consomme plus aucune..., je suis vivant... et pas trop con encore... !

Maintenant, si je n’avais pas eu cet échappatoire face à cette société de merde... (oui, il faut le dire, cette société de merde), alors aujourd’hui je serai mort sans nul conteste ! Les drogues ont eu pour effets de m’ouvrir les yeux sur ce monde... et de voir que dans mon monde embrumé de volutes rêveuses, c’était bien plus beau !!! Et que si c’était bien plus beau dans mes voyages au Cannabis que dans la réalité, c’était peut-être que la réalité offerte par cette société très propre et très pure..., n’était finalement pas si belle que ça ! Alors évidemment quelle société manipulatrice aurait envie que toi, l’humain, tu puisses voir la vie plus belle à travers les drogues ? Ils savent parfaitement qu’à force de frôler la beauté que procure ces drogues, tu te détournes de leurs lois d’esclaves et de soumis...

Alors qui osera faire une étude, démontrant que chaque année, des centaines de milliers d’êtres humains se suicident à travers le monde, parce que pas en phase avec leurs lois d’esclaves et de travailleurs à vie ? Que de véritables belles personnes préfèrent mourir, que d’être leur esclave... !

Le jour ou l’Humanité considèrera chaque être humain comme un homme libre, qu’elle fera le maximum pour rendre heureux ses habitants sur cette petite planète, qu’elle placera le bonheur et l’épanouissement avant l’argent et le pouvoir, que le peuple cessera de servir leurs intérêts et exigera sa liberté, quitte à y perdre la vie plutôt que de n’être qu’un esclave..., ce jour là, les drogues ne seront plus assez belles, tant la vie sera plus merveilleuse encore...

Si nous voulons éradiquer les drogues naturellement, sans la force et la prison, demandons et exigeons à nos états d’organiser des sociétés où il fait bon vivre, où l’être humain sera placé en avant et prioritaire face à toute excuse politique ou économique ! Quand le bonheur et l’épanouissement des humains sera la priorité des Etats, les prisons se videront et les drogues disparaîtront naturellement !

N’écoutez pas leur logique, qui une nouvelle fois culpabilise ceux qui sont en recherche de bonheur et de bien-être... Ils préfèrent vous voir morts et suicidés, plutôt que vous contestiez leur manipulation esclavagiste ! Soit un homme, un vrai et refuse leur dictat ! Oui, toi aussi tu vis chaque jour dans une dictature, sans même t’en rendre compte, pensant que tu es libre..., alors que tu ne l’es pas !!!

Ouvre les yeux et si un pétard te fait du bien, pour ne pas sombrer dans la dépression, alors à la tienne sœurette et frérot ! Eclate-toi ! Et même je viendrai prendre une taffe à ta santé...

- Jahwel -


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Amour Cosmique. Equibre et liberté

Mots d'amour — Par jahwel | 05 aoà 2012 | 15:11 | (481 Lectures)
Amour cosmique
Ce que j’ai retiré de mon expérience de vie, c’est l’importance d’être relié à tout, extérieur et intérieur... Avant d’être Raëlien ( www.rael.org ), j’étais Bouddhiste et je connais bien l’enseignement Bouddhiste.
Les Bouddhistes donnent une importance capitale à l’intérieur. Tout dans leurs pratiques les focalisent sur l’intérieur. Ils considèrent que l’éveil est à l’intérieur. Du coup afin de pouvoir se connecter à cet intérieur, ils se sont coupés de l’extérieur. Par exemple en se rasant la tête, ils coupent leur lien avec l’extérieur. Les cheveux et les poils sont nos antennes et participent à notre communication télépathique avec l’extérieur. D’ailleurs Samson, le demi-dieu, né d’un Dieu (Eloha) et d’une fille de la terre, perd tout son pouvoir lorsque Dalila lui coupe les cheveux... ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Samson ). Les scientifiques le prouveront bientôt... Beaucoup des grands hommes, religieux, scientifiques ou Love and Peace, avaient et ont des barbes et des cheveux long... Jésus, Einstein, John Lennon, le mouvement Hippie, etc... Après s’être coupé les cheveux, les Bouddhistes se débarrassent de tous les signes extérieurs. Ils ne vivent qu’avec une simple chasuble. De même ils se retirent du Monde en s’enfermant dans des monastères, afin de ne laisser la place qu’à la prière et à la contemplation intérieure. Dès lors, ils deviennent totalement incapables de vivres dans un environnement hostile, comme les villes par exemple.
A l’inverse dans la philosophie Capitaliste, les citoyens des villes sont plutôt axés sur l’extérieur. Ils recherchent la réussite financière leur ouvrant les portes des biens matériaux. Ils considèrent que plus ils se libèrent des contraintes matérielles en accumulant, plus ils seront heureux.
Mais autant les Bouddhistes que les Capitalistes, sont dans une structure de vie, qui ne laisse pas de place à l’autre partie. Les Bouddhistes ont renoncé à l’extérieur et les Capitalistes à l’intérieur...
La vérité, c’est que si l’on peut vivre heureux d’une vie spirituelle intérieure, ou d’une vie riche extérieure, ces hommes et femmes ne peuvent en aucun cas être en harmonie avec l’Univers. En se consacrant à un chemin unique (intérieur ou extérieur), ils en négligent l’autre partie, car le temps ne permet pas d’explorer les deux extrêmes... C’est pour ça que l’on parle d’équilibre... Tendre d’un bord ou de l’autre nous déséquilibre et fini par nous fermer la porte de la partie inverse...
L’harmonie, se trouve donc dans le juste milieu (pourtant enseigné par Bouddha lui-même...). Une ouverture d’esprit dans les deux sens, intérieur et extérieur. Un juste équilibre entre l’extérieur et l’intérieur. Bien sûr il s’agit d’un absolu, car seuls les sages atteignent cet équilibre. Il exige une discipline et une conscience presque parfaite (la perfection n’étant pourtant pas de ce monde, ni d’ailleurs...), comme un funambule qui marche sur un fil. Nous sommes d’ailleurs sans le savoir des funambules par nature. Le simple fait de marcher est un équilibre permanent. Souvenez-vous, il nous a tous fallut du temps pour nous lever sur nos jambes et apprendre à marcher. L’attraction de la terre en corrélation avec les étoiles, obligent les hommes à gérer cette attraction pour trouver le juste équilibre afin de se lever et de marcher... Tout au long de notre vie, sans en être conscient, à chaque seconde..., nous sommes en permanence dans cet équilibre de l’attraction... L’équilibre est donc par nature la voie de la vie pour avancer. Nous sommes les funambules de l’Univers...
Certes on peut totalement vivre dans les extrêmes et même y trouver une forme de bonheur. Mais la sagesse, l’harmonie, l’éveil, se trouve dans l’équilibre...
Dans l’amour, nous retrouvons exactement le même principe. D’un coté l’amour pur, détaché de toute forme d’attirance physique. Et de l’autre la sexualité, qui n’exige pas forcément l’amour pur...
On peut vivre juste de sexualité, comme on peut vivre juste d’amour pur. Mais l’harmonie et la sagesse est dans l’équilibre..., le juste milieu... Et pour ça, il est impératif de parfaitement détacher l’amour pur de la sexualité et inversement. Certes, le bonheur se trouve dans sa capacité à puiser dans les deux, mais notre société et nos codes religieux sont tels, que les femmes et les hommes sont incapables de dissocier les deux... !
Pour trouver le parfait équilibre dans son épanouissement amoureux, nous devons nous libérer du capharnaüm des règles du “couple”... ! Et de dissocier l’amour et le sexe. L’amour et le sexe sont deux choses très différentes... ! Nous pouvons aimer sans sexe et avoir du sexe sans amour... ! Personnellement j’ai compris qu’il ne fallait pas mélanger les deux et qu’il fallait y instaurer la notion de liberté... Pourquoi ? Et bien parce que au même titre que l’intérieur et l’extérieur, si nous accordons une priorité à l’un ou à l’autre, il est alors impossible de trouver l’harmonie entre les deux...
Si l’on rencontre une personne avec qui on vit l’amour pur et inconditionnel et qu’en plus on y trouve le plein épanouissement sexuel, certes l’équilibre est parfait et on atteint l’éveil amoureux. Et si l’on peut vivre cela éternellement (c’est mathématiquement possible), alors c’est merveilleux... Mais bien sûr, c’est un absolu..., car en réalité, rares sont ceux qui le vivent... ! Le mythe du Prince et de la Princesse, n’est justement qu’un Mythe... ! La vérité, c’est que certains le vivent un temps... et les autres sont en perpétuel déséquilibre entre l’amour pur et la sexualité.
Le juste milieu est donc de trouver l’équilibre entre les deux, mais surtout de les dissocier... Si l’on vit l’amour pur dénué de sexualité, il faut accepter que l’autre puisse trouver son épanouissement sexuel ailleurs. A défaut de le faire, il sera alors impossible à l’autre de trouver son équilibre... A l’inverse, si l’on vit une sexualité dénuée d’amour pur, il faut accepter que l’autre puisse trouver cet amour pur ailleurs, afin qu’il trouve son équilibre...
Une nouvelle fois la notion de liberté est fondamentale... Sans cette liberté, chacun devra se débattre dans une relation dénuée d’une partie ou de l’autre (sexualité et amour pur...). La liberté est la clé de l’épanouissement. Et aimer vraiment l’autre, c’est lui permettre de trouver cet épanouissement total entre sexualité et amour pur, en ouvrant toutes les portes, sans jalousie, sans possessivité... Personne n’appartient à personne et pour atteindre l’éveil, il faut prendre le chemin seul, libre de toute obligation, libre de trouver sa sexualité et ses amours purs, sans être freiné, sans chantage, sans attachement... ! L’amour qui retient, l’amour qui enferme, n’est pas de l’amour ! L’autre n’est qu’une portion d’amour ou de sexe qui vient compléter son propre épanouissement. L’objectif étant bien sûr que chacun y trouve son compte... Mais cela ne fait pas de l’autre, notre propriété... Simplement nous parcourons un temps ensembles sur le chemin de l’infini et nous nous séparons, lorsque nous nous sommes nourris de l’autre et inversement, mais sans jamais s’attacher. Seulement s’aimer sans attentes, dans l’instant présent, donner... et puis s’en va... : “- Merci pour ce que tu m’as apporté et je te souhaite un beau et long chemin”...
Maintenant, bien sûr que l’on peut trouver des compromis et même faire des choix en négociant réciproquement notre relation avec l’autre. On peut aussi y trouver un équilibre précaire dans lequel on peut être heureux. Ainsi comme les Bouddhistes ou les Capitalistes, il est possible de vivre dans les extrêmes en y trouvant du bien-être. Mais comme dit Bouddha, la voie de l’éveil est dans le milieu. Celui qui veut atteindre l’éveil amoureux, doit trouver le juste équilibre dans une liberté totale...
Et comme l’on dit souvent au-delà de la notion du Paradis..., la récompense est au bout du chemin. C’est ainsi qu’on le nomme..., l’éveil, le nirvana, le paradis, la félicité, l’épanouissement, l’aboutissement...
Certains oiseaux n’arrivent plus à sortir de leur cage. La peur de l’extérieur est plus grande que leur vie rassurante de leur cage. Un peu comme un Bouddhiste qui ne peut plus vivre dans les villes ou un Capitaliste qui est incapable de s’intérioriser.
Etre libre et épanouie demande du courage...
- Jahwel -

"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Une sexualité épanouie

Mots d'amour — Par jahwel | 31 jui 2012 | 12:42 | (174 Lectures)
 Une sexualité épanouie
Pour s'épanouir sexuellement, il faut ouvrir TOUTES LES PORTES
Ce qui cause tant de problèmes dans la sexualité, c’est justement de fermer la porte à cette zone sensible. Notre éducation castratrice, même lorsqu’elle est très subtile, a des conséquences sur notre équilibre. La religion, la société, les rapports de force sont autant de freins qui peuvent ruiner notre sexualité. Une fois que la porte est fermée, il est extrêmement difficile de la ré-ouvrir. A l’inverse en l’ouvrant, on ouvre des connections extraordinaires et libératrices... Il en va de notre épanouissement. Oui, on peut vivre sans sexualité..., mais lorsque l’on vie en pleine plénitude et ouverture sur sa sexualité, alors notre vie prend une dimension en phase avec la nature, avec l’infini avec les autres et avec soi-même. Accepter que jouir c’est bon et sain nous lie avec la vie, multiplie notre bonheur et ouvre les canaux de l’amour, que ce soit seul, à deux, à plusieurs entres filles ou garçons...
Maintenant il y a une différence énorme entres les filles et les garçons. Les garçons ne peuvent pas lutter contre leur libido. Ils ont donc plus de chance que les filles de s’épanouir. Pour les filles c’est plus complexe, car la jouissance exige chez elles un ABANDON TOTAL... Et c’est justement cet abandon qui est le frein à la jouissance... et non le sexe ou la technique... Enormément de femmes n’atteignent jamais l’orgasme en faisant l’amour. C’est d’autant plus vrai chez les femmes de caractère qui ont besoin de tout contrôler dans leur vie... C’est antinomique avec le fait même de s’abandonner dans l’orgasme... Et ensuite comme toutes les mauvaises habitudes, elles sont tenaces..., mais pas irréversibles...
De plus, toujours l’éducation..., le machisme veut que ce soit l’homme qui fasse jouir la femme... C’est une terrible erreur, car l’homme n’est en rien dans l’orgasme de la femme, si ce n’est qu’il est un artifice ! Celui-ci empêche souvent la femme de se masturber durant l’acte, considérant que c’est à lui de provoquer la jouissance... Je connais pleins d’histoires ou l’homme retire la main de la femme qui veut se masturber, pensant que ce sera dévalorisant pour lui... C’est le premier drame de la sexualité avec un homme... ! Surtout si l’on considère un fait incontestable..., la distance qu’il y a entre le vagin et le clitoris fait qu’il est techniquement impossible pour les filles qui ont un clitoris éloigné du vagin d’avoir un orgasme par la pénétration. A l’inverse les filles qui ont un clitoris très près du vagin on réellement plus de chance que l’orgasme se déclenche... Cela veut dire que pour les filles qui ont un clitoris éloigné du vagin, seule la masturbation peut amener à l’orgasme... C’est ainsi qu’il faut au contraire inviter la demoiselle à se masturber pendant la pénétration. Elles peuvent alors enfin jouir durant l’acte, alors qu’elle n’avaient jamais pu le faire auparavant...
Ensuite, l’autre élément fondamental à une sexualité épanouie pour les femmes, c’est le cunnilingus. Priver les filles de cette pratique est presque criminel (hi hi hi...), car c’est à travers le cunnilingus que l’on participe à cet abandon total de la femme. C’est une question de pratique, car avant qu’une femme s’abandonne à cette pratique, il faut beaucoup de temps, de volonté, de patience et d’amour. Avec “une de mes ex” (ma plus longue relation...), elle n’avait jamais eu d’orgasme avec un garçon. Quand je suis sorti avec elle, j’ai pris le temps dans les cunnilingus que je lui faisais. Je l’ai mis à l’aise tout de suite en lui faisant remarquer, que je ne la ferai pas jouir du premier coup et qu’il faudrait beaucoup de temps (elle me disait que d’autres avaient essayé avant et sans résultat...) ! La majeur partie des garçons qui le pratique et ne voit pas la fille jouir, finissent par abandonner, concluant que jamais ils ne pourront y arriver et abandonnent totalement cette pratique... D’ailleurs c’est étonnant, car cet Abandon Total des filles est lié intimement à cet Abandon des hommes... C’est un peu un Graal ! Si l’homme n’abandonne pas..., la femme finie par s’abandonner...  Excusez-moi de la comparaison..., mais c’est un peu comme le dressage du cheval... Le cheval se donne à l’homme à force de persévérance et d’amour... Si on n’a pas cette patience, jamais on ne pourra monter le cheval. Même si la comparaison est forte, car évidemment la femme n’a rien d’un cheval..., le mécanisme lui, est similaire...
La femme elle, est aussi responsable de son orgasme... Bien souvent pour ne pas ennuyer les garçons, elle les invite à abandonner du genre : “Laisse tomber, je n’y arriverai pas... Tu vas te fatiguer pour rien...” ! C’est aussi une cause de l’abandon de cette pratique... ! Avec “cette ex”, j’y ai consacré des heures et des heures, des jours et des jours, des semaines et des semaines... ! Et “cette ex”, n’a jamais abandonnée et moi non plus... ! Résultat au bout de + d’1 mois d’efforts, l’orgasme est arrivé ! Et puis ensuite, c’était de plus en plus facile ! A un point que “cette ex”, arrivait à jouir + de 25 fois d’affilé... ! Il faut savoir que techniquement une femme peut jouir jusqu’à 50 fois d’affilé ! Avec “cette ex”, j’arrêtais au bout d’un moment parce qu’épuisé... Je l'invitais à continuer toute seule...  Mais en retour, ses orgasmes étaient extrêmement jouissifs pour moi aussi ! Une très belle expérience dans ma vie sexuelle. Je n’ai jamais retrouvé cela dans mes autres relations ! Justement parce que parfois, je suis tombé sur des filles qui abandonnaient avant moi... Si elle m’avaient laissé faire et avaient été patientes, elles auraient connu ce plaisir aussi... Tout n’est qu’une question d’entrainement et de patience... !
Etre patient pour un homme est extrêmement gratifiant. D’abord quand les résultats sont là, mais aussi parce qu’il découvre les finesses de cette pratique. Grâce à ma patience avec “cette ex”, j’ai rendu heureuse les suivantes... Sauf celles qui n’ont pas eu la patience... C’est un peu le drame de ces femmes qui ne parviennent pas à la jouissance avec leur copain..., elles abandonnent trop vite, cogitent un peu trop dans leur tête et finissent même par rendre l’homme responsable... Et ferme définitivement la porte à leur plaisir. Pourtant fait étonnant, c’est qu’elles n’ont aucun mal à jouir toute seule... C’est donc bien dans la tête ! Et le rejet est parfois tel, qu’on fini par rejeter l’autre et ne plus le laisser nous toucher...
Alors ne fermez pas cette porte... Au contraire faites-vous violence (dans l’expression bien sûr...) et ouvrez cette porte grande ouverte ou au moins petit à petit. Cela dépend des personnes bien entendu. C’est comme quand on rentre dans la mer un peu froide. Il y a ceux qui y vont lentement, d’autres qui y vont d’un coup et d’autres qui renoncent... Moi je suis du genre à y aller d’un coup (après m’avoir mouillé la nuque et aspergé un peu le corps). J’en vois d’autres qui y vont lentement ! Et quand je les regarde je me dis qu’ils doivent aimer la torture... !!! Un peu comme le sparadrap qu’on retire d’un coup ou lentement.... ! Mais bon, chacun sa technique...
Forcément, lorsqu’on ne vit pas sa sexualité dû aux freins, aux tensions, aux conflits de pensées où aux rapports de force..., on ne peut pas réellement aimer faire l’amour : “Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir”. A l’inverse quand on est totalement libéré de tous ces freins, on apprécie plus que tout de faire l’amour...
Il faut alléger tout ça. Je sais que ce n’est pas facile... Moi qui a reçu une éducation religieuse et qui n’a vécu qu’avec des garçons dans mon enfance... (pensionnats catholiques...), il m’a fallu une volonté énorme pour sortir de ces paradigmes à la noix de mon éducation religieuse... C’est la première étape ! Commencer par se libérer de l’emprise de la religion où des règles de notre société qui n’est pas non plus très ouverte à la sexualité... ! La preuve, c’est que dans certains pays qui ne sont pas confrontés à la religion ou aux règles archaïques de leur société, ils ont une sexualité bien plus épanouie que nous les occidentaux... !!! Par exemple les Japonais (bien qu’aussi un peu bridés par leur société...), mais pas par la religion... ! Dans d’autres ethnies, la sexualité est totalement débridée, libre et épanouissante. Je pense par exemple à certaines iles du pacifique, qui n’ont pas été empoisonnées par les colonisations occidentales et leurs religions... ! D’ailleurs sur une de ces iles, la liberté était telle que les femmes s’offraient naturellement aux voyageurs en signe de bienvenue...
OUVREZ LES PORTES DU BONHEUR, VOUS EN DETENEZ LES CLES
Jahwel

"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Nous sommes 1, utiles et là pour être heureux !

Conscience — Par jahwel | 04 jui 2012 | 12:14 | (167 Lectures)

 Infiniment grand et petit

Si l’on faisait les choses dans l’espoir d’un retour, ce ne serait pas de l’amour... Les Bouddhistes ont un jeu qui exprime bien cela, ce sont les Mandalas... Ils mettent plusieurs jours à les créer et puis une fois finis, comme ils sont en sable, ils passent un revers de main et tout s’efface... Aucune reconnaissance, aucun applaudissements, juste le plaisir dans l’instant présent et le détachement... Ainsi est la vie... On ne doit pas donner pour amasser, pour exposer, pour conserver ou pour attendre des récompenses ou des félicitations... On donne juste, dans l’instant présent...

Pour moi l’amour est un courant d’air, comme un Mandala, une énergie considérable et pfff, un coup de vent et plus rien... Et place à un nouveau Mandala ou à un nouveau courant d’air... C’est pourquoi la Liberté est si fondamentale..., car lorsque l’on attache..., on retient le courant d’air, on fixe le Mandala... et on l’empêche de s’exprimer...

On comprend mieux que les plus faibles mettent autant d’énergie à capter et à emprisonner les courants d’air..., afin de maîtriser les autres à défaut de savoir s’aimer eux-mêmes, sans rien attendre des autres... L’excision en est le pire des exemples... On coupe le clitoris qui est le plaisir de la femme, pour avoir un plus grand contrôle sur elle. Cela nous semble atroce..., mais c’est exactement ce que l’on fait sur les êtres humains, sans qu’ils ne s’en rendent compte... On a instauré des règles, des lois qui ne sont en fait qu’une castration de la liberté... Et comme ces femmes excisées qui trouvent cela normal et veulent faire de même à leurs filles, nous aussi nous perpétuons nos lois et nos règles en pensant que cela est juste... Mais 99% des humains sont aveugles... et n’ont pas accès à la conscience... Ils sont arrogants, orgueilleux, égoïstes et pensent en plus détenir la vérité, comme tous ces Politiciens, ces Religieux ou ces Riches exploitants... De génération en génération ils rabâchent ce que eux ont appris de leurs parents et en font des certitudes... Ils manipulent, ils cloisonnent, ils encadrent, ils formatent, ils abrutissent et quand on leur désobéi..., ils frappent..., ils excisent, ils circoncisent, ils dictent des lois, ils appauvrissent, ils font même des guerre pour être sûr d’avoir le dernier mot... Et quand ils baignent dans le sang de leurs frères et soeurs..., ils s’assoient, pleurent, oublient..., et recommencent... ! Tout ça, parce qu’ils veulent tout contrôler... Tout ça, parce qu’ils sont incapables de laisser le vent souffler..., de juste jouir du bonheur de l’instant présent, sans rien retenir, sans rien attacher, sans rien posséder... Juste sentir le courant d’air... Eux veulent posséder, diriger, encadrer, pour leur propre plaisir, parce qu’ils ne s’aiment pas assez... !

Non, nous ne sommes pas programmés..., les animaux sont programmés... Nous, nous sommes les hommes, capables du libre arbitre et de l’auto programmation... C’est ce qui fait de nous des hommes... Et quand certains hommes veulent faire de nous des programmés, dont les programmes servent à tuer ou à servir les intérêts d’autres..., ils font de nous des esclaves programmés..., des morts-vivants, des bêtes à tuer, des sous-animaux... Même le programme des animaux est moins cruel... Mais c’est le libre arbitre... et se laisser manipuler et programmer fait aussi parti du libre arbitre... L’Humanité mérite ce qu’elle programme, elle en est responsable, chacun de nous en est responsable, car au fond de nous, chacun sait à quel point il n’est pas lui-même... et pourtant il consent, il obéi, il renonce, il abdique..., et fini par devenir aveugle et mort-vivant... !

La vie d’un être humain est comme une cellule... Elle est indépendante, mais dès sa naissance elle est diversifiée et donc prédestinée... Elle a une fonction pour sa vie, ce qui ne veut pas dire qu’elle l’assumera et la réalisera... Il lui faudra se battre pour survivre..., avant de vivre... ! Elle fait partie d’un groupe d’autres cellules diversifiées comme elle, parmi d’autres groupes de cellules qui ont d’autres fonctions. Chaque groupe de cellule à une fonction pour faire vivre le grand corps qu’est l’homme. Les cellules du pied n’ont pas les mêmes tâches que les cellules du cerveau ou du poumon, mais elles sont prédestinées à leur fonction... Aucune cellule n’est plus importante qu’une autre, puisque toutes les cellules contribuent à faire vivre le corps de l’être dans lequel elles sont. Elles sont toutes reliées par le cerveau et la conscience de l’être, afin qu’une collaboration s’établissent dans l’harmonie et le bien-être, ce qui garanti l’existence même de l’être... En finalité les cellules sont comme les feuilles d’un arbre... Chaque 7 ans, les cellules meurent et d’autres prennent la place en récupérant le patrimoine génétique des anciennes cellules... Et le corps lui est à peine conscient de tous ces bouleversements, comme l’arbre qui continu de vivre bien que toutes ses feuilles se renouvèlent... Pourtant, il est le fruit de cette collaboration...

Chaque cellule est donc en réalité 1 avec les autres cellules et avec le corps qu’elle compose... et ce même corps qui est un être parmi d’autres êtres est lui-même une cellule diversifiée du corps de l’Humanité, qui elle-même est le corps d’un univers qui lui aussi est le corps d’un autre être vivant qui est dans l’infiniment grand au-dessus de lui et ce à l’infini, tout étant imbriqué l’un dans l’autre tant dans l’infiniment grand que dans l’infiniment petit. Tout est interactif avec le reste, dans des niveaux différents, comme les poupées Russes...

Nous sommes donc 1 avec toute chose, puisque tout interagi et dans les deux sens de l’infini... Ce qui est en haut est ce qui est en bas. Rien ne se crée, rien ne meurt, tout se métamorphose... Nous sommes donc tous liés, comme les cellules ou les neurones, mais aussi avec les étoiles et les univers qui nous entourent. Quand nous faisons du mal à notre prochain, en réalité c’est à nous même que nous faisons du mal... En finalité, même s’il est difficile d’expliquer ce concept, nous sommes chaque personnes qui vit, chaque cellule, chaque neurone, chaque étoile..., car dans l’infini de l’espace et du temps nous sommes chacun de ces éléments de vie... La conscience amène certains à ressentir cela..., bien que les mots soient limités...

Nous devons donc être heureux à notre niveau de vie et de conscience, car telle est notre conscience de l’instant, dans un temps X de l’infini... Nous contribuons à la vie et ce que nous sommes est important... Même les pires choses ont leur raison d’être et contribuent au tout. Comment comprendre le Racisme, si nous n’y sommes pas confrontés ? Comment ressentir la Fraternité, si nous n’apprenons pas à nous aimer ? Les guerres sont là pour nous l’apprendre. L’orgueil, la jalousie, l’égoïsme sont autant d’étape à franchir et à vivre pour comprendre... Comme l’enfant qui doit mettre sa main sur le feu pour comprendre que cela brûle... ! Chaque vie est utile à l’autre... Un handicapé, permet à un autre être humain de prendre conscience de la chance qu’il a d’avoir tous ses membres... Une personne malade, permet à la science de progresser pour ensuite sauver des milliers, voir des millions de vies... Tout contribue à la vie, tout est utile à la vie... Chaque être vivant est utile au tout... ! La laideur montre la beauté, qui n’est rien sans la laideur... ! Le premier, n’est rien sans le dernier ! Le jour n’est rien sans la nuit ! L’homme n’est rien sans la femme !

Simplement, nous devons nous efforcer de faire en sorte que nos échanges soient les plus humains possibles, pour éviter les souffrances inutiles et éviter les morts, morts pour rien... Nous apprenons de nos erreurs, mais si nous n’assimilons pas les connaissances pour amener les hommes aux Paradis..., alors c’est vers l’Enfer que nous conduirons le grand corps de l’Humanité... Pas un Enfer de Religion..., mais notre propre Enfer de ne savoir se comporter en être humain responsable...

Comme tout est équilibré dans l’infini..., toute Humanité qui compromet le juste équilibre de son univers proche, disparait tout simplement étouffée dans sa bêtise, son ignorance, son indifférence ou quand sa barbarie à dépassée l’entendement... ! Nous devons passer par le Racisme, les Guerres, le Pouvoir et l’Argent, l’Orgueil, l’Egoïsme, etc..., mais si nous n’en prenons pas les leçons..., nous ne méritons pas de vivre... ! Et tel un adolescent à la charnière de son état d’adulte, les choix pris le conduiront à vivre son état d’adulte ou à prendre le Mur et disparaître... !

L’homme est fait pour être heureux ou disparaître... C’est une loi Universelle. Trouvé le juste équilibre entres les forces opposables (Yin-Yang)... ! Nous sommes à l’aube d’un nouveau Monde. De nos choix dépendra notre avenir....

Jahwel


"L'important n'est pas que les gens nous trouvent bien, mais que l'on trouve les gens avec qui on est bien" - Jahwel


Etre Végétarien... !!!???

Conscience — Par jahwel | 26 mai 2012 | 12:03 | (189 Lectures)

La viande c'est bon :o) Il faut juste ne pas en abuser... !

Excusez-moi, mais si les animaux sont vivants et peuvent souffrir..., il en est exactement de même pour les plantes... ! Tout ce qui est composé de cellules est vivant, prend du plaisir et souffre... ! Ce n'est pas parce qu'on entend pas les plantes crier, qu'elles ne souffrent pas... !!!

Alors que l’on soit végétarien parce que l’on n’aime pas la viande, d’accord..., mais si c’est parce qu’on ne veut pas faire souffrir..., alors là pardon, mais c’est juste ridicule... ! L’industrialisation est autant oppressante pour les animaux que pour les plantes... Les plantes souffrent autant que les animaux.... Quand vous mangez une tomate qui n’a plus de goût et est fade de couleur..., pensez-vous que cette tomate est heureuse ? Ceux qui ont réellement la conscience de la vie, sont capables de sentir une plante souffrir autant qu’un animal...

Tout ça n’est que tradition, religion, culture et surtout la plus part du temps, ignorance... ! Non ? Vous ne pensez pas... ? Alors dîtes-moi pourquoi les Musulmans continuent à ne pas manger de porc pensant que cet animal est impure, comme si dans la création il y avait des animaux impures... !!! Alors oui, il est important de respecter les choix de chacun et je suis de ces hommes qui ne jugent pas et laissent libre... Mais si les Musulmans ne mangent pas de porc, c’est uniquement parce qu’à une époque le ver solitaire causait des ravages dans la population... Mais aujourd’hui la science a réglé ce problème au point que l’on peut manger du porc cru, sans aucun danger... ! Mais la tradition perdure et les Musulmans continuent de ne pas manger de porc ! Et il en est de même dans toutes les autres religions..., comme le poisson le vendredi chez les Chrétiens, ou se raser les cheveux chez les Bouddhistes, les juifs qui se circoncisent, etc... !

C’est comme cette histoire de cuisinier qui coupe son gigot en deux avant de l’enfourner dans le four... Quand on lui demande pourquoi il le coupe, il répond que c’est parce que sa mère faisait ainsi... Alors on demande à la mère pourquoi elle aussi fait ainsi, et celle-ci répond que c’est parce que sa mère faisait ainsi. En allant voir la grand-mère..., même réponse ! Et puis en demandant à l’arrière grand-mère, celle-ci répond, et bien je coupais le gigot en deux, parce qu’à l’époque je n’avais pas de plat assez grand.... !!! Et voilà comment nait une tradition !!!

C’est comme l’excision.... Savez-vous que les mères qui elles-mêmes ont été excisée, veulent aussi exciser leurs filles... Pourquoi ? La tradition !!! Et au départ pourquoi les hommes excisaient les femmes ? Pour simplement avoir le contrôle dessus !!! Et ensuite la tradition a fait son chemin... ! Si vous voulez vraiment mener un combat d’injustice, sur une pratique ignoble, au lieu de ne pas manger de la viande, condamnez plutôt l’excision, qui est un acte plus barbare que de tuer un animal pour le manger... !

Et tout est comme ça... Le Mariage..., la syphilis... Et oui ! A l’époque pour éviter de propager la maladie (qui est la maladie qui a tué le plus d’êtres humains...) on demandait au couple de ne pas avoir d’autres rapports et donc de se marier (les moyens de contraceptions n’existaient pas...). Et puis c’est devenu une tradition et aujourd’hui on nous parle de fidélité... ! La tradition ! Quelle fidélité ? La liberté oui, personne n’appartient à personne... ! La possessivité n’est qu’une mauvaise interprétation des rapports humains..., dû à des générations d’abrutissements... Et ce n’est pas parce que dans tous les films ont nous fait un portrait standard de l’amour, qu’il faut vivre ainsi... Pourtant chacun se réfère à ses films, à ses lectures, à ses religieux, à ses professeurs, à ses parents, etc... ! Mais quand ceux-ci se trompent...., alors ils entrainent toute l’humanité dans leurs erreurs...

Soyez vous même, essayez de penser par vous même, bien que ce ne soit pas facile... !!! Regarder bien autour de vous tout n’est que paradigme et tradition ? Qui a dit que seuls les hommes et femmes pouvaient s’aimer entres-eux... ? La tradition ! Alors que deux hommes ou deux femmes peuvent aussi s’aimer de la même façon et de plus ne dérangent personne..., si ce n’est la tradition... ! Qui a dit que l’homme était supérieur à la femme... ? La tradition ! Qu’il fallait manger avec une fourchette ou des baguettes... ? La tradition ! Tout n’est qu’illusion... Ce que l’on voit n’est pas forcément la vérité ! Il faut ouvrir sa conscience et se détacher des paradigmes... ! Vous êtes unique, pensez dans votre unicité, tout en restant connecté au 1... Nous sommes... 1 ! L’Humanité, c’est chacun d’entres-nous... !

Aujourd’hui on met des préservatifs pour ne pas attraper de mauvaises maladies (et c’est très bien....), mais peut-être un jour même quand on aura vaincu toutes les maladies..., certains continueront à mettre des préservatifs... et quand on leur demandera pourquoi, ils diront que c’est parce qu’ils ont toujours fait ainsi.... ! La tradition... !

Alors soyons sérieux ! Oui l’industrialisation c’est terrible pour les animaux, pour les poissons, mais aussi et pour les plantes... Et les plantes méritent le même respect que les animaux, encore plus, puisque nous ne les entendons pas souffrir..... ! Si nous ne mangeons pas d’animaux parce que nous ne voulons pas qu’ils souffrent, alors arrêtons de manger les plantes (fruits, légumes, fleurs...), car elles souffrent autant que les animaux... La solution est plutôt de se battre pour que les plantes et les animaux soient traités dignement et tués dans de bonnes conditions... Le Casher et l’Hallal sont juste des pratiques barbares qu’il faut proscrire... !

Mais manger de la viande si on aime ça, c’est sain si comme toutes les choses ont en abuse pas... Le sucre lui est bien plus nocif... Beaucoup de végétariens ne mangent pas de viande en disant que c’est bon pour la santé et se bourrent de sucres, de chocolats, de café, de thé, de tabac, d’alcool et autres produits biens plus toxiques que la viande... ! Je ne suis pas contre ceux qui fument ou qui aiment le chocolat ou faire la fête..., moi je me suis bien amusé aussi...., mais simplement que les gens soient cohérents dans leur moralisation...

C’est comme ceux qui disent qu’il faut finir son assiette, parce qu’il y a des gens qui n’ont pas à manger !!!! Mais qu’ils prennent l’avion leur porter la nourriture alors ! Oui, il vaut mieux jeter plutôt que de se l’enfourner dans l’estomac et risquer l’indigestion...

Tout ça n’est que la stupidité des êtres humains qui parce qu’ils ne sont pas capables de soigner leur planète inventent des fadaises et justifient leurs conneries, afin de se déculpabiliser.... Certains revendiquent le respect de la nature...., la clop au bec, le whisky à la main tout en gueulant sur sa compagne ou son compagnon... !!! Le con c’est toujours l’autre... alors même qu’en finalité nous sommes tous le con d’un autre... Hormis peut-être quelques exceptions....

Faire attention à son alimentation, oui... ! Respecter les humains, les animaux, les plantes, oui... ! Faire vivre les traditions ou alimenter l’ignorance, non... !
Jahwel